Devenue nutritionniste pour soigner mon enfant, l’expertise et l’aide que je suis aujourd’hui en mesure de vous apporter est le fruit d’un long parcours personnel, qui m’a mené jusqu’ici, grâce à des signes semés régulièrement par la vie.

C’est une histoire qui se termine très bien puisque j’ai, désormais, l’immense bonheur de me lever le matin afin d’accomplir un travail proche des gens, en accord avec mes valeurs et dans lequel je me sens profondément utile.

C’est en toute transparence que je souhaite partager quelques moment clés de cette histoire. Ils vous permettront de comprendre ma vision et mon approche, façonnées au fil des années.

Des maladies chroniques

Tout a commencé lorsque j’étais enfant. J’enchaînais régulièrement otites et angines. Dès mes 10 ans, j’ai eu des soucis d’ordre hormonal avec tout ce que ça implique, dont l’acné. Les années d’adolescence qui ont suivi n’étaient pas très glorieuses au niveau alimentaire.
Il m’arrivait très régulièrement de me nourrir, entre autres, de fast-food.

JE N’AVAIS PAS ENCORE CONSCIENCE DE L’IMPACT DE L’ALIMENTATION SUR MA SANTÉ

Une santé fragile

À l’époque où l’on déborde normalement d’énergie et où l’on est censés vivre les plus folles années de notre vie, ma santé se dégradait encore un peu.
Le diagnostic du syndrome des ovaires polykystiques est tombé. Je souffrais également de fatigue extrême, de difficultés à me concentrer, de douleurs articulaires et de migraines chroniques, assez violentes, durant 2 ans.

À l’âge de 20 ans, les médicaments faisaient partie de ma routine quotidienne.

JE N’ÉTAIS ABSOLUMENT PAS FAMILIARISÉE AVEC LES MÉDECINES DOUCES

L’envie de fonder une famille

Dans ma première vie et suite à mes études, j’ai été juriste spécialisée en immobilier. J’ai d’ailleurs acquis plusieurs expériences professionnelles dans ce domaine. Sur le plan personnel, c’était l’époque où l’envie de construire ma propre famille commençait à se faire sentir. Seulement, à cause de mes problèmes de santé, j’étais en aménorrhée depuis plus de 5 ans. J’ai alors commencé à m’ouvrir à d’autres méthodes que celles proposées par la médecine classique, sur les conseils d’un ami.

J’ai suivi à la lettre les conseils qui m’ont été délivrés et après la seconde consultation, j’étais enceinte !

CETTE EXPÉRIENCE A DÉCLENCHÉ UN INTÉRÊT PROFOND POUR LES MÉTHODES ALTERNATIVES QUI PRENNENT EN COMPTE L’ÊTRE HUMAIN DANS SA GLOBALITÉ

La naissance de mon fils

Dès sa naissance, mon fils souffrait de nombreux problèmes de santé et, notamment, de graves troubles digestifs.

Nous nous sentions extrêmement démunis car la médecine classique ne parvenait pas à le soulager et les spécialistes semblaient dépassés par la situation. Pour vous donner une image plus parlante, à cause de ses intolérances sévères, il ne pouvait manger que 2 aliments à 2 ans 1⁄2, et cela, malgré un régime d’éviction extrêmement strict. Grâce à ma récente ouverture aux médecines naturelles, j’étais convaincue qu’il existait une solution pour améliorer sa santé. Mes nombreuses recherches et lectures m’ont amenée à m’intéresser de plus près à l’alimentation ainsi qu’au microbiote intestinal.

En plus de me passionner pour le sujet, j’ai enfin découvert comment parvenir à réparer ses intestins et rééquilibrer son microbiote afin d’améliorer sa santé. Nous avons notamment suivi le régime GAPS en famille durant près de 2 ans. Cette quête pour guérir mon fils a duré plus de 4 ans. Aujourd’hui, il peut manger de tout, bien qu’il reste sensible au gluten et aux ingrédients chimiques présents dans les aliments transformés. Il peut cependant en manger occasionnellement, sans que les conséquences ne soient aussi dramatiques que dans le passé.

CETTE SITUATION M’A FAIT PRENDRE CONSCIENCE DE LA CAPACITÉ D’AUTOGUÉRISON DU CORPS HUMAIN LORSQU’ON LUI FOURNIT LES BONS NUTRIMENTS

Une vocation

Cette expérience a été bénéfique pour toute notre famille. Ma propre santé s’est améliorée de manière impressionnante ! J’ai d’ailleurs réussi à avoir mon second enfant de manière naturelle et rapidement. Durant les 6 dernières années, tout mon temps libre a été consacré à la guérison de mon fils puis à l’étude du lien entre l’alimentation et la santé. Au vu des résultats spectaculaires que j’obtenais, j’ai été régulièrement sollicitée, y compris par des médecins, sur le rôle de l’alimentation et le lien avec la santé. Enfin, suite à une belle rencontre et à un déclic personnel, j’ai réalisé que je souhaitais faire de ma nouvelle passion mon métier. J’ai eu profondément envie d’aider les autres à améliorer leur santé ou celle de leurs proches.
Je me suis donc inscrite à l’école de nutrition holistique de Genève, afin d’approfondir mes connaissances et apprendre à structurer mon raisonnement d’un point de vue thérapeutique et professionnel.

AUJOURD’HUI, MON OBJECTIF EST DE DEVENIR, POUR LES PERSONNES QUE J’ACCOMPAGNE, LA THÉRAPEUTE
QUE J’AURAIS AIMÉ TROUVER A LA NAISSANCE DE MON FILS !

Formation

SOCIETE SUISSE DE MICRONUTRITION SSM
En cours

ÉCOLE DE NUTRITION HOLISTIQUE DE GENEVE Certificat avancé en nutrition holistique

2020 – 2021
Certificat d’études approfondies des pathologies (320h) – 3e cycle

2019 – 2020
Certificat de nutrition et hygiène vitale (224h) – 2e cycle

2019 – 2020
Certificat Anatomie – Physiologie – Pathologie (160h) – 1 e cycle

Réseau

ASCA et RME

Membre de la société suisse de micronutrition SSM